top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPetitsPasduBonheur SG

Les Liens




Difficile de donner un titre, des amis, c’est devenu, les liens, les amis ne résument pas entièrement cet article, même s’ils sont une part essentielle de la vie. Je ne vais pas me lancer dans les différents cercles, connaissances, relations, copains, amis… Chaque personne à son niveau peut apporter beaucoup à notre vie.


En effet les liens que nous tissons tout au long de notre vie, influencent différentes parts de ce qui fait notre personnalité, notre quotidien… Que ce soit une enseignante comme celle dont je vous parlais dans l’article « lecture », ou des amis que l’on voit très régulièrement, ces liens, peu importe la distance, la présence, le temps passé ensemble, font notre force, nos ressources.


Parfois les gens ne font que passer dans notre “orbite”. La vie nous éloigne, géographiquement, professionnellement, les différents cercles qui constituent notre entourage sont en perpétuel mouvement. Pour autant les liens sont permanents, même si la vie nous sépare définitivement. Que l’on croit ou non en une vie après la mort, les proches ou connaissances qui nous ont quittés, de part les moments partagés, sont toujours près de nous.


Je pourrais aborder le lien dans le soin, en thérapie… Mais il me semble plus important de rendre hommage, en cette période particulièrement difficile, où la proximité, les rencontres sont limitées, à tous ces liens que vous pouvez entretenir malgré le confinement.


Ce n’est pas parce que l’on ne répond pas instantanément à un mail, un texto, un message vocal… que l’on oublie même de le faire, que l’on ne pense pas à la personne qui nous l’a envoyé. Je suis sûre que cela parle à tout le monde. Et pourtant, on sait de façon indubitable que l’on va s’en vouloir de laisser le temps passer, l’éloignement faire son œuvre. Vous retrouverez certaines personnes comme si vous les aviez quittés hier, et d’autres avec qui il n’y aura plus d’affinités particulières.


On s’en veut de ne pas donner de nouvelles régulièrement aux personnes qui nous sont chères, même si on passe rarement une journée sans penser à eux. Personnellement je leur envoie plein d’amour, et de bonnes ondes pendant mes méditations, ça me réconforte. Les nouvelles technologies nous aident à garder le contact, la vidéo, les appels, les messages, mais parfois j’en viens à regretter la correspondance épistolaire, sortir mon papier à lettre et répondre à mes courriers. Même si clairement, je ne prends pas plus le temps d’écrire, mais il parait que c’est l’intention qui compte.


On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime, par peur de les gêner, qu’on les aime. On ne leur dit jamais assez, que sans eux, sans elles, on ne serait même pas la moitié de nous-mêmes. Louis Chedid




Même les étoiles filantes que nous croisons peuvent marquer de façon indélébile notre vie. Et toutes les expériences positives, les sentiments, resteront, et font partie des ressources enfouies en nous, que nous pouvons solliciter au besoin.

48 vues

Comments


Si vous souhaitez commenter merci de vous inscrire

(Option obligatoire indépendante de ma volonté)

bottom of page