top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPetitsPasduBonheur SG

Les gratitudes

De nature plutôt pessimiste, j’ai voulu réapprendre à voir les choses autrement. Savoir m’émerveiller de ce qui m’entoure et surtout dire merci. Merci pour la chance que l’on a forcément, lorsque l’on croise dans notre quotidien un de nos petits bonheurs.


J’ai lu des dizaines de choses sur les gratitudes, certains les font sous la douche le matin, d’autres les couchent par écrit comme moi. L’essentiel est de trouver le fonctionnement qui nous convient.


Je ne développerai pas l’aspect scientifique des choses, des tas de personnes l’ont fait bien mieux que moi, et vous trouverez facilement tout cela sur internet. Je voulais juste témoigner de mon ressenti et de mon vécu.


Quand tout va bien, facile de trouver des raisons de dire merci, on dit merci pour des choses évidentes, un cadeau, une bonne nouvelle… Mais parfois, l’évidence nous fuit, cette gymnastique des gratitudes ne nous est pas forcément familière, et pour ma part il a fallu que je m’entraine pour trouver à me réjouir des petits bonheurs simples.


J’ai commencé par lister mes petits bonheurs, comme ça même les jours sombres je me souviens des raisons simples que j’ai de dire merci.


Les écrire chaque jour dans mon bullet journal, et en faire une compilation à chaque fin de mois me permet surtout de constater que même dans les pires moments, les choses qui me font du bien, font partie intégrante de moi.


Il suffit de fermer les yeux pour se retrouver dans un lieu que l’on aime, de respirer pour

sentir les odeurs qui nous ont marquées, de nous concentrer pour sentir par exemple la chaleur du soleil sur la peau.


Mais il est plus facile de le dire que de le ressentir, alors voilà pourquoi être en mesure de dire merci chaque jour m’aide à m’en souvenir et surtout à prendre le temps de le faire. Remplir également mon suivi des humeurs et sentiments journalier, je prends un temps pour dégager mes émotions principales et les raisons de ma gratitude.


Un bilan quotidien qui me permet de mettre en évidence que même les jours « sombres », j’ai des raisons de dire merci. Je peux en profiter pour enrichir mes méditations.


La lecture de certains ouvrages peut aider comme par exemple, Beau Bien Bon d’Élisabeth Grimaud ou 3 kifs par jours de Florence Servan-Schreiber.


Les gratitudes, ou l'art de transformer l'habitude en plaisir.



18 vues

Comments


Si vous souhaitez commenter merci de vous inscrire

(Option obligatoire indépendante de ma volonté)

bottom of page