top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPetitsPasduBonheur SG

Activité thérapeutique : relooking de meubles

Dans le cadre de mon changement de vie, de mode de consommation, d’écologie… Recycler, réemployer est devenu une évidence. Mes bocaux de verre qui remplacent les boites plastiques, l’achat de fringues de secondes mains… Et pour préparer notre futur chez nous, on a opté pour un ensemble de bric et de broc, dons, trouvailles sur le bord de la route, petits prix, mais que de vieilles choses de qualité, que l’on va relooker à notre goût.


Il y a un peu plus d’un an je me suis lancée dans la réhabilitation de vieilles chaises chinées et d’une table ronde à rabats. Nettoyage, décapage, ponçage, assises refaites, c’était une première, mais ça m’a permis de me rendre compte que j’en étais capable et que c’était vraiment satisfaisant, un petit bonheur de plus à ajouter à ma liste.





Depuis mon premier appartement seule après la fin de mes études, j’ai un vieux fauteuil toujours couvert d’une housse ou d’un plaid. Il est hyper confortable mais vraiment vilain et abimé, mais j’y tenais. Ma mère l’avait acheté lors de sa première installation, et la vendeuse du magasin ou j’ai acheté la sangle pour refaire l’assise m’avait motivée en me disant qu’il n’y avait qu’en démontant que l’on saurait si c’était faisable ou pas.

Depuis un peu plus de 10 ans il me restait du tissu dans lequel j’avais fait des coussins, un tissu qui me rappelle l’Afrique, le pagne plus précisément, par ses couleurs, ses motifs. J’en aurais assez pour refaire la structure, mais probablement pas l’assisse. C’est parti, malheureusement je n’ai pas vraiment de photos avant, mais j’ai en cours et au final. Suis super contente du résultat, le voici parti pour une nouvelle vie, trop contente.





Du coup aux grés de nos pérégrinations, de nos trouvailles nous continuons de refaire nos futurs meubles, pendant le confinement on a fait notre salon. On ne s’est pas senti de tapisser la structure du canapé deux places et des fauteuils, on a opté pour la peinture chalk paint d’Annie Sloan, une merveille. Pour une première, ce n’est pas parfait mais ça fait le job. Restait à faire les assises et les dossiers, machine à coudre de sortie et voici le résultat.





Pourquoi thérapeutique me direz-vous ?

En fait je pense que ça dépend de ce que l’on aime faire. J’aime travailler avec mon cerveau, mais j’aime aussi travailler avec mes mains, de petits travaux de précisions, et là, réhabiliter de vieux meubles, les faire à notre goût, c’est vraiment satisfaisant. J’aime découvrir les veines du bois, sa couleur, le poncer, imaginer ce que je pourrais en faire, comment le réaliser, trouver les harmonies de couleurs, de matières…

Et en même temps une fois terminé, même si c’est loin d’être du travail de professionnel, on a la satisfaction de l’avoir fait. Ça illustre très bien ce dessin que je refais à chaque fois dans mon bullet journal :



33 vues

Comments


Si vous souhaitez commenter merci de vous inscrire

(Option obligatoire indépendante de ma volonté)

bottom of page